4 points pour comprendre ce qu’est la mode modeste, ou la Modest Fashion

4 points pour comprendre ce qu’est la mode modeste, ou la Modest Fashion



Le terme de « mode modeste » n’est pas encore bien connu du grand public. Cependant, cette mode est tout de même en train de se démocratiser un peu partout tout dans le monde.


Également appelée « modest fashion » en anglais, cette mode est en fait une façon pudique de s’habiller.
Cette façon de se vêtir respecte certains codes, qu’ils soient éthiques, de bonnes mœurs, ou religieux. Vêtements longs, jupes qui ne montrent pas les formes, manches longues, robes longues…voir Article 5 ...pour donner le ton à votre tenue !

Tels sont les habits associés à ce style pudique. Dans l'esprit collectif, la plus part du temps cette  mode est associée à l’islam. Cependant, elle n’est pas exclusivement choisie par les femmes musulmanes, au contraire.


Fashion modest : Entre mode, pudeur, et religion.


Si la mode modeste est appelée ainsi, c’est surtout dû au nombre de commerces proposant ce style de vêtements qui fleurissent. Mais au commencement des choses, le style pudique n’a en fait rien d’une mode.


En effet, ce genre vestimentaire est d’abord une prescription religieuse. Que cela soit d’ailleurs dans la religion musulmane, chrétienne, juive ou encore mormone et autres. Ces religions prescrivent clairement à la femme qu’elle doit se vêtir de façon correcte et discrète. Ceci afin de ne pas attirer le regard des hommes sur elles, n’en déplaise aux anti-religieux.


Si elle a été appelée « mode modeste », c’est parce que ces vêtements ont été repensés, embellis et modernisés pour correspondre aux attentes des femmes d’aujourd’hui.

Le concept est donc d’offrir à ces femmes des vêtements à la fois pudiques et décents, tout en restant dans l’ère du temps. Et le pari est plutôt bien réussi puisqu’aujourd’hui, la fashion modest s’est implantée partout.

C’est au Brésil et aux USA que ces habits pudiques et modernes ont commencé à être portés par les femmes. 

La mode modeste est interculturelle et inter-religieuse 


Aujourd’hui, il est vrai que la plupart des femmes portant ce style de vêtements sont à majorité musulmanes.

En cause notamment, le fait qu’elles soient restées les plus pratiquantes d’entre elles, au niveau religieux. L’islam est assez précis sur le code vestimentaire de la femme. Des codes clairs ont été établis pour qu’elle puisse ou ne puisse pas porter certains types de vêtements.


Les catholiques pratiquantes quant à elles, tiennent la mode modeste d’un ancien pape Pie XII , qui avait conseillé et exhorté les femmes de confession chrétienne à garder leur pudeur vestimentaire coûte que coûte, en 1941. C’est le site chrétien « Aleteia » qui relate cette information. Dans cet article, elle invite les jeunes femmes chrétiennes à revoir leur tenue vestimentaire. Tout comme ont d’ailleurs pu le faire leurs consœurs américaines avant elles.
La mode modeste touche aussi la religion juive et mormone.

Côté juif, on pouvait par exemple retrouver la boutique « Modeste » de Valérie Bonita, pratiquante juive. C’est elle qui a décidé d’ouvrir son propre magasin de vêtements pudiques, après 17 ans de métier dans l’optique. La religion juive l’a aidé dans sa démarche en 2015. Malgré sa bonne volonté, le magasin est désormais fermé, mais la mode pudique des femmes juives, reste une des briques essentiel de la mode modeste.


La fashion modeste musulmane


C’est à la fin des années 2000 que commence vraiment à naître la fashion modest musulmane.
Elle débute aux USA, puis finira par s’étendre au monde entier. C’est alors que certaines marques et designers se décident à lancer des collections pour les femmes musulmanes. C’est la marque Macy’s qui se lance en premier, en commercialisant quelques produits à destination de ces femmes.
Le concept s’étend en Angleterre par la suite.

A Londres, c’est au tour de la marque Harrods d’exploiter le nouveau concept de modest fashion avec des abayas. Il s’agit d’un célèbre magasin de luxe aux quelques 3500 employés…
S’en suivent dans les années 2010 de nouvelles tendances lancées par certaines blogueuses musulmanes. La mode modeste se généralise, et finit même par atteindre des marques ultra connues telles que H&M, Tommy Hilfiger, Dolce & Gabbana, Uniqlo, Marks &Spencer,Apple, Nike et même Coca-Cola.
Pour H&M et Uniqlo, ce sont vers les hijabs que les marques se sont tournées. Dolce & Gabbana quant à eux, ont osé aller plus loin en lançant une collection de abayas et hijabs en 2016, qui a fait sensation auprès du public visé. Certains des produits ont même su s’approprier à certaines femmes non-musulmanes qui les ont achetés sans problème.
Pour Mark & Spencer enfin, ce sont vers les burkinis qu’ils ont fait leur choix depuis 2016.
Grâce à cette vulgarisation de la fashion modest, certaines femmes revêtant le voile ont enfin pu apparaître dans certaines publicités telles qu’Apple, Coca-Cola, H&M, l’Oréal, Séphora,Swarovski, Gap, Nike etc.
Même si la marque semble aujourd’hui avoir changé d’avis, en 1976 déjà, on retrouvait une publicité d’Yves-Saint-Laurent où une femme était clairement habillée en mode modeste .

Aujourd’hui,  la Mode modeste, dans la communauté musulmane, ne connait pas de déclin, bien au contraire l'offre et la demande , ne cesse d’accroître et on voit émergé fabricants et créateurs aux quatre coins de la planète.

Comprendre les différences dans la mode modeste


Malgré le fait que les principales religions s’affilient à ce style vestimentaire, il existe un contraste.

On remarquera tout de même que  les codes musulmans reste est le plus fidèle à un esprit plus poussé de pudeur.
Les femmes non-musulmanes, sont religieusement motivées à s’habiller pudiquement, en premier lieu certes; Mais ce n’est pas la seule raison de leur choix. On parlera plutôt de tendance à vouloir créer une contre-culture sociétale.


Hyper « libératrice » et « émancipatrice », telle pourrait-être définie la culture moderne occidentale.

Mettre la femme nue ou presque nue sur un piédestal, partout, et pour n’importe quoi. Pour des publicités, lors de spectacles, à la mi-temps d’un match de foot, sur les réseaux sociaux, dans la rue… Voilà à quoi se résume son triste sort actuel.


Afin de contrer cette tendance, on a donc pu voir une forme de contre-culture chez les femmes de culture juive et chrétienne et autres. Celles-ci cherchant à remettre la femme à sa vraie place, en lui accordant valeur, dignité et pudeur,En quelque sorte, on tend d’être pudique pour sa religion, mais pas trop quand même…

Pour la religion musulmane, ce n’est pas le cas. Au contraire, ce sont les codes vestimentaires religieux qui sont pris en compte en priorité et en finalité. Il n'est pas permit à la femme musulmane de s’habiller comme elle veut , en oubliant les codes islamiques. Il y a donc une différence claire et évidente entre les femmes musulmanes et non-musulmanes sur ce point, Bien que en terme de liberté , les femmes sont libres de faire ce que bon leur semble... mais si elles souhaitent s'habiller pudiquement selon L'islam, il y a des grandes lignes à respecter.


Néanmoins, il faut tout de même avouer quelque chose. Les juives ultra-orthodoxes, mormones pratiquantes, et certaines bonnes-sœurs et nonnes portent des vêtements extrêmement pudiques. Pour certaines, c’est même tout le corps qui est caché. Mais contrairement à la religion musulmane, elles restent minoritaires…

Titre

Vous n'avez pas d'articles dans la liste de souhaits.